Université Evry Val d'Essonne

Traduction    Version anglaise

Navigation principale

Rechercher

Fil d'arianne

Imprimer la page

HAND STORIES

dernière mise à jour : 01/03/2012 - auteur : Yeung Faï

CRITIQUE : MEILLEURS ARTICLES DES M1 : Miens, Youssouf

 

HAND STORIES

 

Il était temps ! Après avoir écumé 25 ans durant les routes du monde et de Navarre
avec son solo «Scenes of the Beijin Opera», Yeung Faï, maître de la marionnette
chinoise, nous convoque au récit fantastique de sa propre vie, celle d’un marionnettiste
«héréditaire», originaire de Hong-Kong.

 

   Il y sera question de mains. Les siennes. Celles de son père. Celles de ses frères.
   Il y sera question d’infiniment petit et d’infiniment grand.
   Il y sera question d’images et de couleurs.
   Il y sera question de sons atypiques.
   Il y sera question d’ange et de démon.
   Il y sera question de manipulation politico-poétique.
   Il y sera question de transmission.
   Il y sera question de mémoire et de génération.
   Il y sera question de vie et de destin.


Les images intenses de Yilan Yeh (Taïwan), couplées aux musiques originales de Colin
Offord (Australie) rejoindront les virtuoses marionnettes à gaine de Yeung Faï dans
cette épopée générationnelle.


«Hand Stories» nous invite à une plongée au sein d’un univers familial hors du
commun, au coeur d’un réalisme imaginaire.
Composé de saynètes sans paroles comme autant de poèmes visuels et sonores vivants,
ces histoires de mains seront singulières et complexes, intimes et universelles.

 HAND STORIES

A LA SCENE NATIONALE DE SENART

 

Auteur, Metteur en scène, Compagnie :
Yeung Faï

Des mains en or

Magique et merveilleux ! Une troupe de marionnettes à gaine prend possession du plateau, manipulée par le maître incontestable et incontesté de cet art, Yeung Faï, dernier représentant de cinq générations de marionnettistes chinois. Cet immense artiste bouleverse, à lui seul, espace et temps. Sur scène, il se raconte et rend ainsi hommage à
ses ancêtres qui lui ont transmis son savoir. Ils sont tous là, bien présents grâce à ses poupées de bois et aux images vidéo. Une série de saynètes, comme autant de poèmes sonores et visuels, où l’humour n’est jamais loin, jaillissant de ses mains dans un déploiement de couleurs et de sons. C’est l’Opéra de Pékin, version marionnettes mais c’est aussi l’Histoire de la Chine et particulièrement la Révolution culturelle qui nous est montrée en miniature. C’est de
la virtuosité pure, une virtuosité qui emmène les spectateurs de tous les âges pour un voyage intemporel. Un enchantement à nul autre pareil.

Dates et lieu des représentations: le 3 novembre à 19h30, les 4 et 5 novembre à 20h30 et le 6 novembre à 17h
à la Scène nationale de Sénart, La Rotonde - Place du 14 juillet - 77550 Moissy-Cramayel Accès RER D - 30 mn de Paris - Direction Melun via Combs-la-Ville - Arrêt Lieusaint Moissy - Bus DO - Arrêt Moissy centre
Tarifs de 16€ à 22,50€
Réservations : 01 60 34 53 60 et sur www.scenenationale-senart.com

 

Note d'Intention de Yeung Fai


«Hand Stories» est né dans mon esprit il y a une dizaine d’années. A cette époque je tournais une forme intitulée «Scène de l’opéra de pékin». Ce spectacle, je le tiens de ma famille. Je suis l’héritier de 5 générations de marionnettistes à gaine chinoise, et le dernier de cette longue transmission directe de père en fils. Il m’a fallu du temps avant de me décider à réaliser ce spectacle, le temps nécessaire pour savoir ce que je voulais raconter, et comment le faire.
Je savais que je voulais parler de transmission, et que ce spectacle serait à la fois l’histoire unique de ma famille, les Yeung, et l’histoire plus universelle et atemporelle de la marionnette à gaine chinoise. Cette transmission de la marionnette de père en fils, de maître à élève est très fragile et, dans l’histoire spécifique de ma famille, cette petite lumière a bien souvent failli s’éteindre. Aujourd’hui encore, ce savoir est en danger, il y a donc, pour moi, une réelle urgence à transmettre ce patrimoine qui n’est pas spécifiquement chinois, mais universel.
Dans la tradition, la base reste la même, mais chaque génération apporte sa couleur, en lien avec sa personnalité et son époque. Parce qu’on sépare trop souvent la marionnet- te traditionnelle de la marionnette contemporaine, ce spectacle sera un témoignage que cette technique reste toujours en mouvement. C’est ainsi que je l’ai apprise, c’est ainsi que je vis cet art et que je souhaite le transmettre aux générations futures.

Yeung Fai

 

"C’est un maître incontesté de la tradition des marionnettes à gaine chinoises qui se produit à Saint-Fargeau-Ponthierry. Son spectacle drôle et émouvant se déguste en famille."

Juniors, Avril-2011

 

"Entre ombres et jeux de lumière, le spectacle baigne le public dans une douce atmosphère."

 24heure, Jeudi 13 janvier 2011

 

Université d'Evry-Val-d'Essonne Boulevard François Mitterrand 91025 Evry Cedex - Contacts - Plan du site | Informations légales | Communauté Universitaire (ENT)