Université Evry Val d'Essonne

Traduction    Version anglaise

Navigation principale

Rechercher

Fil d'arianne

Imprimer la page

PARUTION DU LHEST DANS LA REVUE INTERNATIONALE D'ÉTHIQUE PUBLIQUE

dernière mise à jour : 18/02/2010 - auteur : Alain Pichon

Alain Pichon, sociologue, docteur et ingénieur au LHEST, vient de publier un article dans le volume 11, n°2, de la revue internationale d'éthique sociétale et gouvernementale consacré au travail (Editions LIBER). Son article porte sur les cadres, leur crise d'identité et existentielle et les perspectives éthiques de cette situation.

.

.

.

Cadres, managers et professionnels :
crise d’identité,  crise existentielle et perspectives éthiques

Le texte est une analyse de la crise des rapports entre les cadres et les entreprises. Fruits de plusieurs recherches par entretiens, il tente d’analyser la crise en cours comme un conflit d’identités, de raisons d’être, de valeurs et de finalités entre les cadres et les entreprises.

 Dans une première partie, le texte expose les enseignements empiriques des entretiens : des tensions et des contradictions éthiques se dégagent. Dans une deuxième partie les tensions et les contradictions sont analysées à l’aulne de la sociologie des conventions et de la dialectique de la confiance : un conflit de « mondes » émerge et, par la suite, les fondements d’une crise de confiance et de régulation. Dans une dernière partie, le texte tente de montrer les conséquences de la crise en cours pour l’évolution de la catégorie et de dégager les nouvelles postures éthiques qui en résultent.

PRESENTATION DE LA REVUE

 Aperçu

Le travail est en crise! Que de fois n’a-t-on entendu cette remarque. À la fin du dix-neuvième siècle, on dressait déjà ce constat et plusieurs en avaient alors conclu qu’ils devaient procéder à une importante réorganisation des structures du travail. L’âge d’or des mouvements ouvriers s’ensuivit un peu partout à travers le monde, mouvements ouvriers qui ont bien sûr très largement contribués à améliorer les conditions de vie des travailleurs partout à travers le monde. Un siècle plus tard, le monde du travail semble de nouveau être à un carrefour puisqu’à la faveur de la mondialisation la plupart des gouvernements occidentaux ont allégé les règles relatives à la circulation des marchandises et l’encadrement du travail, et augmenté la pression sur les travailleurs pour améliorer leur productivité. L’espace et le temps étant désormais conçus comme de véritables «virtualités», les échanges financiers se font presque instantanément partout dans le monde avec les difficultés d’encadrement qui en résultent, tandis que la production et les échanges de marchandises, de même que l’offre de services, répondent à des impératifs de temps toujours plus courts, accentuant d’autant la pression pour alléger les modes d’organisation du travail. Ces modes d’organisation du travail ont ainsi été revus afin de permettre plus de souplesse et d’obtenir une meilleure intégration des travailleurs à la chaîne de production. Et ces modifications substantielles apportées à la réalité des milieux de travail ont eu deux conséquences importantes: une augmentation de la souffrance au travail et une pression accrue pour revoir les modes d’organisation traditionnelle du travail. Ce sont ces deux aspects de la question que l’on a souhaité aborder dans le présent numéro puisqu’ils sont indissociables de l’éthique entendue comme une réflexion sur les valeurs et les normes.

Table des matières
Dossier: La souffrance au travail

Alain Pichon (université d’Evry-Val-d’Essonne), Cadres, managers et professionnels: crise d’identité, crise existentielle et perspectives éthiques;

Lyse Langlois, Réjeanne Dupuis, Manon Truchon, Hubert Marcoux et Lise Fillion (université Laval), Les dilemmes éthiques vécus par les infirmières aux soins intensifs;

Stéphanie Meylan, Patrice Boillat et Aurélie Morel (service de police de Lausanne), Épuisement professionnel en contexte policier: le rôle des valeurs;

Diane-Gabrielle Tremblay et Maryse Larivière (université du Québec à Montréal), L’articulation emploi-famille dans le secteur infirmier au Québec;

Margarita Sanchez-Mazas (université de Genève), Enjeux éthiques et socialité au défi dans le phénomène du harcèlement psychologique;

Jonathan Paquette (université d’Ottawa), Communiquer la science: métier, conflit des normes et harcèlement social;

Marc-Henry Soulet (université de Fribourg), La souffrance sociale, pathologie des sociétés contemporaines

Dossier: Repenser l’organisation du travail

Nicole Marchand (université Laval), La loi québécoise sur le harcèlement psychologique au travail: entre judiciarisation et juridicisation;

Pierre-Alain Raemy et Stéphanie Meylan (service de police de Lausanne), Changement cuturel et organisationnel par le biais d’une approche éthique: l’exemple de la police municipale de Lausanne;

Thierry C. Pauchant et Fatima-Azzahra Lahrizi (École des hautes études commerciales), Élever l’éthique dans les organisations: le témoignage de leaders d’avant-garde;

Michel Dion (université de Sherbrooke), Les confusions entourant le «leadership éthique» dans les organisations;

Diane Girard (Association des praticiens en éthique de Montréal), Conflits de valeurs et souffrance au travail;

André Lacroix (université de Sherbrooke), La dimension éthique de l’organisation du travail

Zone libre

Rosane Maumaha (université de Montréal) et Joël Monzée (université de Sherbrooke), Le secret thérapeutique: influences socioculturelles et implications pour les professionnels de la santé

Débat: l’éthique dans les municipalités: rêve ou réalité?

Florent Gagné (Groupe de travail sur l’éthique dans le milieu municipal), Éthique et démocratie municipale: pourquoi parler d’éthique?;

André C. Côté, Lobbyisme, éthique et municipalités;

Pierre-Paul Noreau (éditorialiste au quotidien Le Soleil), Corruption dans les services publics: l’effet trompeur des manchettes;

Serge Belley, Gérard Divay et Marie-Claude Prémont (École nationale d’administration publique), L’éthique municipale: quand la démocratie de proximité doit faire maison nette sur les plans juridique, politique et administratif;

Jean-Herman Guay (université de Sherbrooke), Montesquieu dans les rues de Montréal;

Luc Bégin (université Laval), Et si on parlait vraiment d’éthique dans les municipalités?;

Florence Piron (université Laval), La commission d’éthique publique de Oakland: des citoyens au service de l’éthique de l’administration municipale

Pour accéder à la revue : cliquez ici

Université d'Evry-Val-d'Essonne Boulevard François Mitterrand 91025 Evry Cedex - Contacts - Plan du site | Informations légales | Communauté Universitaire (ENT)