Université Evry Val d'Essonne

Traduction    Version anglaise

Navigation principale

Rechercher

Fil d'arianne

Imprimer la page

USINES DE GUERRE

dernière mise à jour : 09/07/2015

 Le 20  septembre 1914, Alexandre Millerand, ministre de la guerre, réunit à Bordeaux tous les représentants des grandes affaires métallurgiques et mécaniques françaises.

C'est l'acte fondateur de la seconde mobilisation de l'industrie.

L'ouvrage "USINES DE GUERRE" publié à l'initiative du Centre d'archives de Terre Blanche, soutenu par la Mission Centenaire 14-18, et auquel l'IDHE.S-Evry, et particulier Jean-Louis Loubet, ont largement participé, rend compte des bouleversements  engendrés par la transformation de l'industrie à la Grande Guerre.

 Comme tous les secteurs, ceux de l’automobile et du cycle doivent prendre part à l’effort de guerre des nations alliées. Dans les ateliers, la production d’obus et de composants d’armes devient une priorité. Les compétences spécifiques des constructeurs d’automobiles et de cycles sont également mises à contribution pour la production des avions puis des chars. Les méthodes américaines d’organisation scientifique du travail comme le taylorisme et ses applications à l’automobile (fordisme) sont en pleine diffusion. Conscientes du caractère provisoire du conflit et des commandes exceptionnelles liées, les sociétés préparent l’après-guerre. Les constructeurs d'automobiles et de cycles entrent dans l’ère de la fabrication en série et adoptent une nouvelle coordination des tâches et un nouveau découpage du temps de travail. Les figures de cette réorganisation sont André Citroën, Ernest Mattern (Peugeot). Ces changements organisationnels ont de nombreuses conséquences sociales. Dans les usines d’armement, l’arrivée dans les ateliers métallurgiques de nouvelles populations moins qualifiées est rendue possible grâce à un nouveau découpage des tâches. L’implication des femmes y est fortement remarquée. Elle devient le symbole de la participation généralisée des populations à l’effort de guerre. L’évolution des effectifs, les changements de modes de production, le contexte de guerre s’accompagne également d’une adaptation du droit du travail et de l’apparition de nouvelles installations sanitaires et médicales. En parallèle à l'exposition parisienne, cet ouvrage nous plonge dans une période de l'histoire au cours de laquelle l'industrie automobile a subi de profonds changements.

Université d'Evry-Val-d'Essonne Boulevard François Mitterrand 91025 Evry Cedex - Contacts - Plan du site | Informations légales | Communauté Universitaire (ENT)