08

févr.

2022

12

févr.

2022

Club Agora : ça parle en live !

Club Agora vous donne la parole du 8 au 12 février à Évry-Courcouronnes. Chaque jour, la Ville et ses partenaires vont ainsi à votre rencontre en vous proposant un débat de société au cœur de la ville, dans des lieux fréquentés : le Centre commercial Évry 2, l’Université d’Évry Paris-Saclay et le Théâtre de l’Agora.

Cet événement est organisé en partenariat avec : Centre commercial Évry 2, Université d’Évry Paris-Saclay, Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos Philo Cité, Génération 2, AFEV, Évry Insolente, Révolte-toi Évry,  UTL, Focus Culture, Collège Galilée, Canopée, Les Cocotte-Minutes, La Fabrik', Citoyens Agités

Pour nous éclairer lors de ces débats, des intervenants seront présents pour apporter leur regard. Personnalités médiatiques, experts… Les intervenants sont issus de différents univers et c’est cette diversité de points de vue qui fait la richesse du débat.

Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre sur le Club Agora, sachez que la plupart des rendez-vous seront retransmis sur Facebook en live. Derrière votre écran, vous pourrez, vous aussi, suivre et participer aux débats.

Programme

Fin du monde et fin du mois : l’écologie peut-elle être populaire ?

Le mardi 8 février à l'Université d’Évry Paris-Saclay (hall bât. Maupertuis)

De 12h15 à 13h45

Mégafeux, inondations, canicule, artificialisation des sols, dérèglement climatique, pollution... La question environnementale est devenue une des premières préoccupations des Français. Les classes populaires sont les premières victimes du dérèglement climatique et de la pollution atmosphérique. Les politiques publiques mettent en place des Zones à faible émission (ZFE), limitent la vitesse des automobilistes, ou annoncent la fin des chaudières au fioul alors que les prix de l’énergie explosent. Dans le même temps, les citoyens sont encouragés à adopter des comportements écocitoyens et écoresponsables : économies d’énergie, tri des déchets, achats responsables et équitables et sensibilisation aux effets néfastes de la surconsommation… Mais ces gestes ont un coût économique et social. Sont-ils réellement à la portée de chacun ? Comment lutter contre le dérèglement climatique sans punir les usagers, notamment les plus précaires ? Comment concilier la défense des droits sociaux et la défense de l’environnement ? En somme, l'écologie est-elle réservée aux riches ou peut-elle être populaire ?

La crise sanitaire a-t-elle sacrifié des générations ?

Le mercredi 9 février au Centre commercial Évry 2 

De 12h15 à 13h45 

Confinés, malades, endeuillés, en première ligne ou en télétravail... il semble, au premier abord, que nous avons tous souffert de la crise sanitaire. Pourtant, pour les personnes âgées dont l’isolement s’est aggravé, pour les écoliers dont les cours ont été fortement perturbés en dépit des efforts des enseignant·e·s, pour les étudiant·e·s qui ont dû interrompre leurs études… la crise n’est peut-être pas que passagère. Dans l’histoire, c’est la première fois que le choix de geler totalement l’économie mondiale a été assumé pour protéger les plus fragiles. Comment lire le lien entre les générations en temps de pandémie ?

Sommes-nous en train de normaliser la violence ?

Le jeudi 10 février à la Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos – Théâtre éphémère (7, rue du Père André Jarlan)

A 19h

Ciné-débat proposé dans le cadre du projet « Tous programmateurs » : La Fabrik’ (espace Jeunesse de la ville), le Conseil des jeunes d’Évry-Courcouronnes et l'association Citoyens Agités de Ris-Orangis ont eu carte blanche pour composer une soirée ciné-débat. En partenariat avec l’Association Autour du 1er Mai, ils ont choisi pour vous le film Les Délivrés, de Thomas Grandrémy. La projection sera suivie d’un débat sur le thème « Sommes-nous en train de normaliser la violence ? ».

Médias, sciences, élus : peut-on renouer le dialogue et la confiance ?

Le vendredi 11 février au Centre commercial Évry 2

De 12h15 à 13h45

Doit-on porter un masque ? Se vacciner ? Les enfants peuvent-ils tomber malades ?... Les désaccords ou incertitudes des scientifiques, la communication controversée de l’État et la multiplication des « fake news » ont engendré de la confusion et de la défiance parmi la population. La pandémie a ainsi mis en évidence la crise de confiance, profonde et ancienne, de la population vis-à-vis des représentants de l’État, voire des institutions en général. Quant aux médias, ils sont de plus en plus perçus comme des opérateurs de la communication gouvernementale, quand ils ne sont pas en proie aux logiques économiques de leurs patrons. Peut-on encore renouer le dialogue et la confiance entre les citoyens, les élus, les scientifiques, les médias… ?

Faut-il réinventer l’amour ? Vit-on une révolution romantique ?

Le samedi 12 février au Centre commercial Évry 2

De 16h à 17h30

De 7 à 77 ans, les réseaux sociaux, la pandémie, les confinements, et même le politique bousculent nos manières de nous fréquenter et de nous aimer. Des amis sur des fuseaux horaires opposés échangent quotidiennement, des couples se forment par l’intermédiaire des applications, des influenceurs réhabilitent le romantisme pendant que les contes de notre enfance sont passés à la loupe du féminisme, les femmes interrogent les rapports dans le couple, l’amitié est le lien affectif préféré par de plus en plus de célibataires, tandis que d’autres se cherchent dans le polyamour… bref, les paradigmes de l’amour volent en éclat ! Est-ce la fin de l’amour pour autant ? Comment s’aime-t-on aujourd’hui ? L’amour est-il accessible à tous ?

Retour à l'agenda