Les démarches

1°) Pour une mobilité d’études : Obtenir l'accord écrit du responsable de filière concernée vous autorisant à effectuer un séjour d'études à l'étranger (un semestre ou une année) et préparer le contrat d'études.

Pour une mobilité de stage : Obtenir une confirmation que vous avez bien été accepté(e) pour un stage à l'étranger.

2°) Compléter le dossier d'aide à la mobilité. Une fois les informations renseignées, vous trouverez la liste des pièces justificatives à joindre au dossier.  Pour toute question, merci de vous adresser à rel-int@univ-evry.fr

3°) Votre dossier sera alors examiné par la Commission d’aide à la mobilité de l’UEVE qui se réunit périodiquement pour l’attribution des aides financières en fonction d’un calendrier annuel prédéfini (voir calendrier ci-après).


4°) A l’issue de la Commission d’aide à la mobilité et dans un délai de deux semaines, un courrier personnalisé vous est adressé pour vous informer de la décision de la Commission et du montant de la bourse qui vous est accordée.


5°) A votre arrivée à l'étranger, vous devrez transmettre à la DRRI votre attestation d'arrivée, pdf, 75ko. Après accusé de réception de cette attestation, l'UEVE procédera au 1er versement de l'aide financière accordée et ce dans un délai maximum de 2 mois.


6°) A votre retour, vous devrez remettre à la DRRI une attestation finale, pdf, 76ko de présence à l’étranger dans un délai de 7 jours.  Ce document permettra de mettre en paiement le solde de votre aide à la mobilité.

En l’absence de ce document, le remboursement de l’intégralité de la bourse peut être demandé.

Ces bourses sont pour la plupart destinées à l’ensemble des étudiants. Toutefois, chacun des programmes d’aide à la mobilité répond à des critères d’attribution très précis. De plus, la Commission d’aide à la mobilité de l’université statue également en fonction de critères de réussite pédagogique, de cohérence des projets d’études et de motivation des étudiants.

Etudiants en situation de handicap

Les étudiants en situation de handicap qui souhaitent effectuer une mobilité à l'étranger peuvent bénéficier d'une allocation complémentaire. En effet, dans le cadre du programme Erasmus+, une personne à besoins spécifiques est définie comme "participant potentiel dont l'état de santé physique, mental nécessite un support financier distinct". C'est pourquoi, l'UEVE pourra introduire une demande de fonds complémentaires, xls, 412o auprès de l'Agence Erasmus+ France pour les étudiants en situation de handicap (au plus tard 1 mois avant le début de la mobilité).

     Retour dossier      Date commission internationale
14 septembre 20184 octobre 2018
11 janvier 201931 janvier 2019
15 mars 20194 avril 2019
24 mai 201913 juin 2019