Josiane Krief, médiatrice de l’Université d’Évry

Josiane Krief, médiatrice de l’Université d’Évry depuis plus de deux ans nous explique son rôle au sein de l’établissement, un rôle qui lie confidentialité, impartialité et respect du droit.

POURRIEZ-VOUS NOUS EXPLIQUER EN QUOI CONSISTE VOTRE RÔLE DE MÉDIATRICE ?

En tant que médiatrice, je me dois de porter un regard bienveillant sur chacune des demandes qui me sont adressées. J’interviens pour comprendre et faire aboutir des démarches restées infructueuses ou conflictuelles : j’œuvre à la résolution amiable de ce type de conflits en identifiant les problèmes en cas de situation administrative bloquée, ou toute autre situation ressentie comme injuste et/ou encore conflictuelle, ceci dans une confidentialité totale. Je donne également des conseils afin de rapprocher les divergences et d’initier une procédure amiable et souple. Le but étant de trouver les moyens de régler ces questions dans le respect du droit. Pour cela, je bénéficie d’une totale indépendance vis-à-vis de l’administration et je me dois d’être impartiale.
Dans certains cas, le simple fait de discuter du problème suffit à apaiser la situation. Je peux infléchir certaines positions dans le strict respect du droit et pour cela, évidemment, il faut avoir une bonne connaissance du système éducatif.

Toute personne appartenant à la communauté universitaire peut être l’objet d’éventuels désaccords (personnel d’administration, technique et de service, de bibliothèque, enseignant…) et même les étudiants de l’Université dans leurs parcours (ainsi que leurs parents). Dans le cas où ces derniers sont confrontés dans leur quotidien à une difficulté impossible à régler directement, ils peuvent me rencontrer et auront une garantie d’écoute, de résolution autant que faire se peut. Je reçois beaucoup de demandes de parents en début d’année.

VOUS ÊTES MÉDIATRICE DE l’UNIVERISTÉ DEPUIS PLUS DE DEUX ANS, QUEL RECUL AVEZ-VOUS SUR LES DOSSIERS QUE VOUS AVEZ ACCOMPAGNÉS ?

En deux ans et demi, tous les cas ont été résolus et tous les dossiers clôturés. Pour agir, je dois avoir accès à tous les documents utiles à la compréhension de la situation, afin qu’elle soit claire et identifiable.
En tout état de cause, j’interviens lorsque les arguments sont légitimes ou encore lorsqu’une demande n’a pas abouti.

NOTION DE CONFIDENTIALITÉ

Les personnels des services étant aussi soumis au droit de réserve, à une obligation de discrétion professionnelle voire pour certains tenus au secret professionnel concernant les informations touchant les usagers dont ils sont dépositaires dans le cadre de leurs fonctions, je résous le problème avec les personnes des services directement concernées par le conflit/litige. Il me semble important de préciser que je ne suis ni une administration parallèle ni son adversaire. Il en est de même pour les instances existantes. Comme tiers facilitateur, je recherche avant tout une solution amiable et légale apaisant les parties en évitant confrontation et/ou contentieux. Mon rôle qui peut être qualifié de plus-value non concurrentielle, de relais entre les contraires, consiste donc à trouver avec les parties, en ayant toujours l’humain en ligne de mire, des solutions négociées de conciliation où tout le monde se retrouve.

Un rapport annuel est fait au Président, il peut contenir des préconisations le cas échéant.

OÙ ET QUAND PEUT-ON VOUS RENCONTRER ?

À tout moment par écrit, sur rendez-vous ou à ma permanence, le jeudi de 10h30 à 16h30, au 2ème étage du bâtiment Île-de-France. J’ai choisi d’être au 2ème étage pour qu’il y ait une certaine confidentialité, une séparation entre la fonction de médiatrice et l’administration afin qu'il n'y ait pas de confusion.

Josiane Krief

Médiatrice de l'Université

Bâtiment Île-de-France – 2ème étage – Bureau 210 C
mediatrice@univ-evry.fr

Retour à la liste d'actualités