L’Université d’Évry, établissement porteur du premier "Campus des Métiers et des Qualifications Aéronautique et Spatial : conception, production, maintenance 4.0" de la Région Île-de-France

Issu d'un travail collaboratif sous l'égide de la Région Île-de-France et du Rectorat de Versailles, ce Campus des Métiers et des Qualifications, labellisé pour une durée de quatre ans avec l'Université d'Évry comme établissement tête de réseau, associe un tissu riche de partenaires permettant de structurer des filières d’excellence : industriels, institutions, centres de formations d'apprentis, universités, écoles d'ingénieurs et lycées en s’appuyant également sur le pôle de compétitivité ASTech Paris Region[1].

Transformer les métiers de demain du secteur, un enjeu majeur

Le partenariat qui est au cœur de ce Campus inclut la conception et la production pour s’étendre à la maintenance. Il répond au besoin et à la volonté de renforcer la performance pédagogique et industrielle de la Région Île-de-France avec comme objectif d’accompagner les acteurs et les entreprises, notamment les TPE-PME, aux transformations numériques actuelles et futures. Cette numérisation est le fer de lance de l’entreprise 4.0 du futur, et la mise à niveau rapide est une des clés majeures de la compétitivité. Cela passera par le partage de plateformes pédagogiques, de moyens techniques et la co-construction de formations adaptées.

Pour l’Université d’Évry ce type d’approche n’est pas une première !

Université pluridisciplinaire, elle propose depuis plus de 20 ans des formations initiales ou professionnalisantes dans les domaines aéronautique et spatial, de la première année post-bac au doctorat.
Pour cela, elle a depuis longtemps cultivé des relations fortes avec des acteurs majeurs de la filière aéronautique et spatiale (Air France, Safran, Thales, CNES, Arianespace, ASTech, Moveo, Capdigital...) pour développer des formations adaptées aux mutations économiques et technologiques du secteur. Cette ambition s’est également matérialisée grâce à sa position de membre fondateur du groupe Aérosynergie qui a favorisé la mise en place de nombreux projets de formation avec la création de liens entre établissements et la mise en commun de moyens techniques et humains. C'est notamment le cas avec le lycée Alexandre Denis de Cerny (partage de plateforme technique, accueil d'élèves de Mention complémentaire aéronautique et des futurs diplômés du BTS aéronautique en Licence Sciences Pour Ingénieur ou Professionnelle,…), et le CFA de l’AFMAé (projet de construction collaborative d'ULM avec des élèves de l'ESTACA).
Forte de cette expérience, l’Université d’Évry développera ce type de collaboration avec d’autres partenaires du Campus.

Faire de l’Université d’Évry un lieu de convergence pour le secteur

L’attractivité de l’Université d’Évry au sein du CMQ est renforcée par son implication dans le Cluster Drone Paris Région (l’Université d’Évry est membre de son CA et de son Bureau) avec l’ouverture de deux de ses laboratoires de recherche IBISC (Informatique, Bio-Informatique et Systèmes Complexes) et LMEE (Laboratoire de Mécanique et d’Énergétique d’Évry) aux projets qui s’y déroulent, et enfin par la mise à disposition d’une plateforme technologique comportant des moyens aéronautiques (un avion, deux hélicoptères et un simulateur de vol) et d’usinage.

L’Université d’Évry a également pour ambition d’installer un lieu d’exposition et de démonstration à Évry-Courcouronnes pour contribuer à dynamiser et rendre visibles les actions du Campus en facilitant les rencontres entre ses différents acteurs et partenaires franciliens mais aussi nationaux et internationaux.

De même, l'Université projette de créer un véritable « cluster sciences et technologies ». Il sera articulé avec le Campus en mettant en proximité et en continuité les aspects recherche et formation de l'UFR Sciences et Technologies avec des Start-up et PME.

Une dimension Internationale affirmée du Campus

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse fait de l’internationalisation des formations professionnelles un élément fort de sa politique. Dans ce contexte, les partenaires du Campus des métiers et des qualifications forts de leur expertise conséquente en formation par apprentissage s’organiseront pour occuper une place prépondérante dans ce volet internationalisation.

Les CMQ, qu’est-ce que c’est ?

Les Campus des Métiers et des Qualifications ont été créés en 2013 par la loi de refondation de l’École pour valoriser l’enseignement professionnel et favoriser l’insertion des jeunes dans le monde du travail. Chacun d'eux est labellisé par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse pour une durée de quatre ans.
Ils s’articulent autour d’un pôle de compétitivité régional et sont soutenus par les collectivités territoriales et les entreprises implantées localement. Leur domaine d’activité s’inscrit dans les stratégies économiques définies par la région, mais aussi au niveau national.
Les Campus contribuent ainsi à développer les filières d’avenir, à élever le niveau de qualification, à faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi, à renforcer les coopérations entre le système éducatif et le monde économique et à développer la mobilité internationale pour les étudiants, les élèves et les apprentis.
Loin d'être des lieux physiques, ces campus réunissent des acteurs autour d'une filière spécifique sur un territoire donné, le tout dans un partenariat renforcé : lycées, CFA, universités, écoles d’ingénieurs, laboratoires de recherche, entreprises d’une même filière professionnelle, mais aussi partenaires de l'emploi, services de l'État ou encore collectivités. Un établissement « tête de réseau » assure la direction opérationnelle de chaque campus.

Retour à la liste d'actualités