Génopôle

L’Université d’Évry, membre fondateur de Genopole

L’Université d’ߞvry entretient des liens étroits avec Genopole. Elle assure la tutelle ou cotutelle de 12 laboratoires parmi les 19 que compte Genopole. De son côté, Genopole a contribué à la mise en place à Évry d’un cycle complet de formation en biologie, de la licence au doctorat, notamment en génomique, bio-informatique, mathématiques appliquées à la biologie.

Genopole et l’Université d’Evry ont fondé en partenariat le premier laboratoire en biologie de synthèse en France et créé la première formation supérieure dédiée, le Master mSSB.

Afin notamment de structurer le site d’Évry-Corbeil autour d’axes stratégiques comme la génomique et de développer l’esprit cluster, Genopole et l’Université d’Evry mènent en commun des actions comme les SPI-2 (séminaires interdisciplinaires « Speed speeches ») qui visent à stimuler les rencontres et développer une culture commune des recherches menées sur le site, ou encore des moments de partage comme les vœux collectifs du campus évryen.

Création

Créé en 1998 en région francilienne, à Évry / Corbeil-Essonnes (Essonne), le projet Genopole voit le jour grâce à la mobilisation de l’État, de la Région Ile-de-France, du Département de l’Essonne et de l’Association française contre les myopathies (AFM-Téléthon)

Objectif

- Créer un biocluster français dédié à la recherche en génomique, génétique et aux biotechnologies à l’image des campus américains. Genopole fait figure de pionnier en France.

- Réunir sur un même site, à Évry/Corbeil-Essonnes, entreprises innovantes de haute technologie en sciences de la vie, recherche publique et privée et formations universitaires.

Chiffres clés

  • 86 entreprises de biotechnologies
  • 19 laboratoires académiques de recherche
  • 24 plates-formes technologiques mutualisées
  • 110 000 m2 de parc immobilier
  • 579 M€ de fonds levés par les entreprises de Genopole de 2000 à 2016
  • 2475 emplois directs
  • 6 sociétés cotées

 

http://www.genopole.fr