INSTITUT DES PLANTES DE PARIS SACLAY - [IPS2]

Direction : Martin CRESPI, Directeur de recherche CNRS
Dénomination scientifique : UMR 9213
Ecole doctorale : N° 577 - [SDSV]

L’IPS2 est spécialisé dans le domaine des Sciences du végétal. Plusieurs projets visent à identifier et comprendre, à partir de plantes modèles et cultivées, les mécanismes moléculaires et physiologiques impliqués lors de réponses aux contraintes environnementales (sécheresse, température, CO2, etc) ainsi que d’attaques pathogènes (bactéries, virus et champignons). L’objectif majeur consiste à développer de nouvelles approches pour identifier des gènes clés en vue d’améliorer des plantes d’intérêts agronomique et accéder à une agriculture durable.

Thème de recherche

  • Développement : Les ARN non-codants et la plasticité développementale de la racine - Cycle cellulaire, chromatine et développement - Voies de signalisation de la développement racinaire chez les légumineuses - Développement floral et déterminisme du sexe.
  • Physiologie et signalisation : Stress oxydant, signalisation redox et chromatine - Voies de signalisation du stress et protéine kinases - Signalisation, régulation et intéractions métaboliques.
  • Interactions biotiques : Génomique fonctionnelle des interactions céréales-pathogènes - Dynamique du génome et la résistance aux pathogènes - Contrôle génétique de la symbiose - Expression génomique des organites - Réseaux génomiques.
  • Plateformes :
    • Biologie translationnelle : Combler l’écart entre la génomique fonctionnelle et structurale des plantes cultivées en développant deux outils de génétiques reverses complémentaires, TILLING et ECOTILLING.
    • Métabolomique : Offre d’une expertise pour développer des protocoles et effectuer des mesures ainsi que des analyses de métabolites par des techniques isotopiques et métaboliques.
    • Transcriptomique : Offre d’une expertise pour développer l’analyse du transcriptome chez les végétaux par l’utilisation du séquençage à haut-débit d’ARN et des puces à ADN.
    • Intéractions protéines-protéines : Analyses à haut-débit par un système automatisé de double-hybride chez la levure.

Composition du laboratoire

  • Permanents : 6 professeurs ; 18 maîtres de conférences ; 18 chercheurs ; 18 ingénieurs ; 36 techniciens et administratifs.
  • Non permanents : 8 post-doctorants ; 30 doctorants; 31 contrats à durée déterminée.

Mots clés :

  • Interactions biotiques
  • Génomique fonctionnelle des interactions céréales
  • pathogènes
  • Dynamique du génome et la résistance aux pathogènes
  • Contrôle génétique de la symbiose
  • Expression génomique des organites
  • Réseaux génomiques
Retour à la liste des laboratoires